Saul, transmis par John Smallman

Tout va bien! Ne vous focalisez pas sur la peur ou les alarmes engendrées par les informations sur les catastrophes et les conflits à travers le monde. Maintenez juste l’intention constante d’envoyer amour et guérison à ceux qui souffrent, cela les aidera à se libérer de tout ce qui génère des souffrances dans leur vie. Même dans les zones dévastées par la guerre, les gens peuvent être heureux ! Le bonheur survient lorsque vous acceptez ce qui se passe sans jugement – négatif ou positif – et que vous traitez avec amour les problèmes qui se présentent à vous. Vous êtes tous sur Terre pour aider dans le processus d’éveil de l’humanité qui, bien sûr, est aussi votre propre processus d’éveil. Tout le monde sur la Terre doit se réveiller et doit s’éveiller dans la Réalité, votre état naturel où vous êtes Amour et vous vous reconnaissez comme Amour.

S’éveiller, c’est permettre à l’illusion et à tous les attachements et les distractions de l’illusion de se dissoudre ou de se désintégrer afin que votre vraie nature ne soit plus cachée. Choisir et conserver l’intention d’être aimant modifiera massivement la perception du monde qui vous entoure, alors même que vous reconnaissez que tous ceux qui ne sont pas en harmonie avec l’Amour appellent désespérément de leurs cris l’amour, votre amour. Vous avez choisi d’être incarné à ce moment précis pour être vous-même et pour partager et vous réjouir dans l’amour avec tous ceux avec qui vous interagissez personnellement et avec toute l’humanité. C’est ce que l’on entend par le tsunami de l’amour. L’humanité est de plus en plus consciente que sa vraie nature est l’amour et vos intentions développent cette conscience en direction de tous ceux avec qui vous interagissez, et vers beaucoup d’autres dont vous ignorez complètement l’existence.

Vous n’êtes pas conscient de votre choix de subir une expérience très limitée que la condition humaine fournit. Mais, vous avez choisi d’être sur Terre pendant cette période, car vous saviez que vous pourriez aider énormément le processus d’éveil, parce que vous vouliez aider. L’amour, qui est ce que vous êtes, cherche toujours à aider ceux qui appellent l’amour – tous ceux qui sont dans la douleur et souffrent, quelles que soient les causes de leurs souffrances. Il est très cruel de regarder quelqu’un qui essaie de s’auto-détruire et de le juger durement de ne pas cesser ce type de comportement auto-destructeur. Beaucoup de ceux-là entrent en contact avec votre conscience pour vous aider à vous éveiller en cessant de les juger!

Le jugement est quelque chose dont tout le monde a besoin de se libérer. Il est endémique à travers le monde et ne conduit qu’à des conflits et à des souffrances intenses. Remplacez-le par le discernement où vous choisissez judicieusement ceux avec qui vous souhaitez passer votre temps en ne jugeant pas, ni ceux avec qui vous choisissez de ne pas de passer votre temps. Vous êtes tous des individus avec vos propres chemins de vie spécifiques à suivre, chaque chemin est unique et a été planifié avec beaucoup de soin, de sagesse et de prévoyance avant même de vous incarner, afin de rencontrer des situations qui vous présentent les leçons que vous avez choisies de recevoir et d’apprendre.

Vous ne pouvez avoir aucune idée du chemin que suit quelqu’un d’autre ou des leçons choisies par autrui, par conséquent, essayer de « corriger » quelqu’un d’autre est extrêmement arrogant. Offrez seulement des conseils et des conseils seulement s’ils sont effectivement recherchés. Avec vos enfants vous avez soin de leur fournir un environnement sûr, aimant et accueillant dans lequel ils peuvent grandir et développer leurs propres talents créatifs innés, des dons qui sont souvent très différents de ceux de leurs parents. À mesure qu’ils se développent, les problèmes d’autorité et d’orientation surgissent naturellement, et vous avez toute la sagesse nécessaire pour traiter ces questions sans jugement. Les enfants apprennent vite, la répétition constante des instructions n’est pas nécessaire, ce qui est nécessaire, c’est que vous soyez fidèles à vous-même, en démontrant avec amour vos croyances en les vivant simplement. De toute évidence, des mises au point occasionnelles sont nécessaires pour qu’ils apprennent les normes de la société dans laquelle ils grandissent. Arrivés à l’état adulte, lorsqu’ils ont un minimum d’expérience, ils peuvent, s’ils le choisissent, modifier ou rejeter certaines des normes comportementales qu’ils ont appris lorsqu’ils constatent qu’elles ne les servent plus.

Un grand nombre de réalisations créatives glorieuses de l’humanité ont été rendues possibles par la diversité des caractéristiques personnelles que chacune des personnes impliquées a pu développer à mesure que de nouvelles idées étaient appelées à résoudre une situation ou un problème d’une manière amicale, coopérative et harmonieuse. Dans votre diversité résident une force. Et vous êtes fort, très fort, alors vous choisissez souvent simplement de vous concentrer davantage sur vos insuffisances présumées (c’est-à-dire auto-jugées). Cependant, ce genre d’attitude vous empêche de développer pleinement vos propres talents et capacités.

Vous en avez tous ; il est vrai cependant que certaines habiletés et compétences sont considérées comme exemplaires dans différents secteurs de la société et jugées meilleures et plus appropriées, et c’est pourquoi on dit que les enfants et les étudiants devraient y consacrer tout leur temps et leurs efforts. Cependant, partout dans le monde, il y a des exemples brillants de personnes qui ont quitté l’école ou l’université pour développer leurs propres idées et qui ont connu un grand succès. Faites ce qui vous plaît et vous inspire plutôt que de suivre un chemin bien balisé pour payer vos factures, mais qui au bout du compte vous stresse ou vous ennuie à mourir.

Vous êtes tous créatifs, parce que Dieu, qui vous a créé, est créatif, et Il vous a créé comme Lui-même. Permettez-vous d’être vous-même, n’essayez pas de ressembler à quelqu’un d’autre. Honorez-vous vous-même, comme votre Père céleste le fait toujours, pardonnez-vous de vos échecs ou vos erreurs, ils n’ont aucune conséquence, et appréciez le fait d’avoir été créé tel que Dieu vous a fait.

Vous êtes tous des êtres divins doués de vastes capacités créatives, des capacités qui peuvent parfois passer inaperçues pendant des années, demeurant endormies ou en puissance, jusqu’au moment où elles peuvent se manifester de la manière la plus approprié dans le cours de votre vie humaine. Vous connaissez tous des personnes qui semblent avoir développé tard dans leur vie leurs capacités, et souvent elles sont déjugées pour avoir perdu la majeure partie de leur temps de vie humaine. Ce n’est certainement pas le cas. Certains fleurissent comme des génies enfants tandis que d’autres retiennent leurs capacités créatives plus tard dans leur vie, et les deux chemins sont complètement valides. Les normes de la société ne sont pas celles de Dieu, elles sont fréquemment contraires à l’éthique, malhonnêtes et sans intégrité, et beaucoup choisissent de fermer les yeux sur cette lacune. Plus tard, une sensibilisation apparaîtra pour leur montrer qu’ils s’étaient mal orientés. Ne vous jugez pas sévèrement si cela vous arrive, vous aviez besoin d’apprendre cette leçon et, par conséquent, des félicitations chaleureuses sont bienvenues parce que vous l’avez compris!

Créer est votre but et vous êtes tous, sans exception, des êtres très créatifs. Cependant, pour beaucoup d’entre vous, pendant l’enfance et au début de l’âge adulte, les capacités créatives ont été réprimées ou refusées, soit par les enseignants et les personnalités d’autorité qui avaient le pouvoir ou la domination sur eux, ou bien par eux-mêmes, tandis qu’ils s’efforçaient de se conformer afin de recevoir louange, acceptation et amour. L’amour est votre nature, mais en tant que nourrissons humains puis enfants, vous devez recevoir l’amour et l’acceptation inconditionnels des adultes, frères et sœurs plus âgés de votre famille. Souvent, cela n’arrive pas, ou n’est pas perçu comme étant offert, et quand cela se produit, les bébés grandissent en se sentant méchants, inacceptables et ils ne peuvent alors pas s’aimer eux-mêmes ou aimer autrui. En conséquence, de nombreux adultes recherchent de l’aide et de l’aide par la psychothérapie pour leurs sentiments d’insuffisance et d’inutilité.

L’amour est votre nature, et quand vous en êtes privé, même si vous ne l’êtes en réalité jamais, vous souffrez énormément. Ceux d’entre vous qui lisent ou écoutent ce message sont suffisamment conscients pour comprendre cela très clairement. Ce message et beaucoup d’autres canalisés, continue de souligner la nécessité de le reconnaître complètement et de laisser tomber toute forme d’auto-dénigrement et d’auto-jugement négatif. Lorsque vous lisez des messages qui vous le disent, ils résonnent avec vous très puissamment, mais quand vous revenez à votre vie quotidienne et vous vous en défaite ou vous oubliez cette vérité très importante! Dieu vous aime infiniment parce qu’il vous a créé, alors pourquoi ne pas commencer par vous aimer? Il est insensé de ne pas le faire, et, malheureusement, beaucoup sont en effet insensés.

Le monde qui vous entoure – celui de la famille, des amis, des connaissances, des associés du milieu de travail, des dirigeants, des politiciens, des personnalités religieuses et gouvernementales, et des médias 24/7 – juge constamment et désavantagent les personnes et les situations, et donc l’amour n’est généralement pas reconnu et reste invisible, même si sans lui, vous n’existeriez pas.

Permettez-moi de vous rappeler encore une fois: «Vous êtes tous, chaque être humain sans exception, les enfants infiniment aimés de Dieu!» L’amour de Dieu pour vous est permanent et est absolument sans condition d’aucune sorte, alors libérez-vous de votre ton méprisant et des perceptions négatives, parce qu’ils sont complètement invalides! Oui, bien sûr, en tant qu’humains, vous dites et vous faites des choses qui ne sont pas aimantes, mais ce n’est pas votre nature, c’est une forme de réaction ou une réponse apeurée à l’égard d’une personne ou d’une situation. Pardonnez-vous pour ces erreurs, si vous avez blessé quelqu’un, essayez de réparer pour guérir ce mal. Si la tentative est rejetée, laissez aller. Vous avez fait une erreur certes, mais vous avez fait de votre mieux pour la corriger, donc laissez passer sans regret maintenant.

Les regrets concernent le passé et le passé est passé. La souffrance est le résultat de la concentration excessive sur un passé qui fait mal et ne fait que le raviver, alors pourquoi faites-vous cela? Vous pourriez vivre avec joie dans le présent. La culpabilité joue un rôle important dans la souffrance parce que vous rejouez et rejouez encore les situations où vous auriez pu vous comporter ou parler différemment, tout en vous sentant coupable et honteux. Mais le but est que, après avoir appris la leçon que vous laissiez passer, pour demeurer dans le moment présent, le seul temps qui existe. Dans le moment présent, vous pouvez être très heureux si vous ne vous concentrez pas sur vos erreurs passées. Laissez-les aller, et affirmez l’intention de ne pas les répéter. Lorsque vous vous sentez le moral en baisse, solitaire, abandonné, entrez en vous-même et demandez une infusion d’amour, A et autorisez-vous à le recevoir, au lieu de vous dire immédiatement que vous n’en n’êtes pas dignes. Vous n’êtes jamais indigne de l’amour, c’est votre véritable nature, c’est ce que vous êtes, et ce que vous êtes en profondeur, si vous vous autorisez à le reconnaître, vous verrez bien que vous le savez. Il n’y a que l’amour!

Avec tant d’amour, Saul.

Transmis par John Smallman le 13/06/2017

Source : http://johnsmallman.wordpress.com/

Traduit et publié par : http://www.philosophie-spiritualite.com/