Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Galaxie 109

Publié depuis Overblog et Twitter

9 Mai 2017 , Rédigé par Chevalier de lumière Publié dans #illuminati, #Divulgation

Aujourd'hui 1er Mai, c'est la fête des illuminatis et des Banksters !

 

 
 
Filibert : À l'heure des élections Françaises qui sentent une monstrueuse manipulation, il est bon de connaître les dessous des cartes de notre histoire qui n'est pas du tout ce qu'on veut nous faire croire !
 

 





"En dessous de la grande marée de l’histoire humaine, coulent les courants furtifs des sociétés secrètes qui, fréquemment, déterminent dans les profondeurs, les changements qui se manifestent en surface." - Arthur Edward Wraite Benjamin Disraeli, Premier Ministre britannique de 1874 à 1880, confirma l’assertion ci-dessus relative au contrôle exercé par des sociétés secrètes dans les affaires des hommes, quand il écrivit : "Il y a, en Italie, un pouvoir que nous ne mentionnons que très rarement... Je veux parler des sociétés secrètes. 
Il ne sert à rien de nier, parce qu’il impossible de le cacher, qu’une grande partie de l’Europe – pour ne rien dire des autres pays – est couverte par le réseau de ces sociétés secrètes… 
Quels sont leurs buts ? 
Ces groupes ne veulent pas de gouvernements constitutionnels… 
Ils veulent modifier l’occupation des terres dans le but d’en chasser les actuels propriétaires et d’en finir avec les institutions ecclésiastiques." 

Remarquez que les deux buts des sociétés secrètes, selon Disraeli, sont les mêmes que ceux de ce qu’il est convenu d’appeler le "communisme" : l’abolition de la propriété privée et la fin des "institutions ecclésiastiques", les religions du monde. 
Est-il possible que ce qu’on nomme «communisme» soit, en réalité, l’outil des sociétés secrètes? 
Est-il réaliste de croire que le communisme est contrôlé par des forces hiérarchiquement structurées, situées au-dessus de lui? 
La conception actuelle de l’histoire enseigne que le communisme résulte d’une volonté du peuple qui exige des changements dans l’organisation de la société, le plus souvent par le biais d’une action révolutionnaire renversant l’ancien système. 
Est-il concevable que ces révolutions soient, en réalité, des machinations orchestrées par des sociétés secrètes qui cherchent à communiser le monde après la révolution ? 
Certains croient ceci : l’instauration d’un régime communiste ne résulte jamais d’une révolte spontanée ni même voulue par des masses exploitées contre leurs dirigeants, c’est exactement le contraire. 
Il est toujours imposé au peuple par des dirigeants qui cherchent à accroître leur pouvoir. 
Toute l’agitation du bas est suscitée, orchestrée, financée et contrôlée d’en haut par des hommes du sérail qui se donnent ainsi les moyens et le prétexte de s’octroyer plus de pouvoir – tout en prétendant combattre ou prévenir, en bas, ces activités révolutionnaires des masses. 
Le communisme est la façade de quelque chose de plus profond que ce qu’il prétend être. 
Le communisme ne provient jamais d’une révolte de pauvres mais d’un complot de riches. 
La Conspiration internationale n’est pas une croisade idéaliste en faveur de l’humble et du pauvre mais une prise de pouvoir maquillée, du riche et de l’arrogant. 





 

 


https://changera.blogspot.ca/2017/05/le-1er-mai-cest-la-fete-des-illuminatis.html

Partager cet article

Repost 0